Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

À Plestan, le gigantesque chantier de la Cooperl (22)

Cooperl Pleastan logisitique plateforme entrepot agroalimentaire Cotes-d'Armor Bretagne
Share Button

Les travaux de la plate-forme logistique du groupe porcin ont débuté, en juin, au bord de la RN12. 70 personnes travailleront sur ce site, qui sera mis en service en novembre 2018.

Une plate-forme logistique

Ce sont des travaux pharaoniques, où les ouvriers apparaissent comme des petites fourmis à l’ouvrage. Depuis début juin, la plate-forme logistique de la Cooperl sort de terre, au parc d’activités du Carrefour du Penthièvre, à Plestan.

« Le chantier avance bien, indique le numéro 1 français de l’abattage et de la transformation de porcs. La majeure partie du terrassement et les travaux de réseaux et de voirie sont globalement terminés. »

À 10 km de son siège social situé dans la zone de la Ville-es-Lan, à Lamballe, la Cooperl s’étend comme une toile d’araignée au bord de la RN12.

Stockage et préparation de commandes

Le nouveau bâtiment voit le jour sur une surface d’environ 11 000 m2, dans une zone de 19 ha, achetée l’année dernière. Le permis de construire a été obtenu il y a un an.

Ce site sera dédié « au stockage, à la préparation de commandes et à l’expédition d’UVC (unité vente consommateur) de viande », c’est-à-dire les viandes que l’on trouve en barquette au rayon frais boucherie et produits élaborés (côtelettes, rôtis, brochettes, etc.).

Ces produits seront destinés à « des réseaux de distribution comme les grandes et moyennes surfaces et la restauration hors domicile », poursuit le groupe porcin, qui a établi un budget prévisionnel de 25 millions d’euros sur ce projet.

Un chantier en quatre étapes

« Le choix d’organisation retenu pour l’avancement des travaux est celui d’un phasage en quatre étapes, signale la coopérative lamballaise.La priorité est de terminer d’abord la première phase correspondant à la zone où sera implanté le stockeur. Elle demande donc le plus long temps de montage. »

De jour en jour, les automobilistes observent la métamorphose du site. « Actuellement, la charpente est en cours de montage. Nous avons commencé par la partie la plus haute du bâtiment correspondant à l’emplacement du stockeur de bacs, qui atteindra près de 20 m de haut. »

Les chiffres impressionnent : « À terme, la charpente complète représentera plus de 500 tonnes d’acier. » Sur les parties les plus avancées, « nous avons déjà démarré le montage des panneaux et bardages ».

Livraison en juin 2018

Cette nouvelle unité sera achevée en juin 2018. « Après une phase de tests et de validation des process, le site sera mis en service en novembre 2018. »

Deux équipes travailleront sur le site plestannais. Un effectif de 70 personnes est envisagé. « Trente-cinq à quarante salariés en CDI ou CDD et une trentaine en intérim, détaille la Cooperl. Les équipes de la Ville-es-Lan vont progressivement prendre en main le nouvel outil de Plestan, qui montera en puissance en 2019. »

La suite sur: Ouest-France