Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Arcado: le site de Clavière va accueillir, une plateforme logistique régionale sous température dirigée, à Dôle (39)

le-groupe-arcado-specialise-dans-la-saucisse-de-morteau-et-montbeliardplateforme logistique sous température dirigée agroalimentaire
Share Button

L’usine de charcuterie doloise devrait tirer profit de son rachat, en juin dernier, par le groupe du Doubs Arcado.

Dole qui rit, Avoudrey qui pleure. La décision du groupe Arcado, spécialisé dans la saucisse de Morteau et de Montbéliard, de renoncer à son projet de nouveau bâtiment dans le Doubs, près de Valdahon, est tombée ces derniers jours. Et, selon L’Est républicain, à Avoudrey, c’est la déception : « Tout était prêt ou presque. Le terrain de cinq hectares mis à disposition par la commune. […] Sauf qu’au final, il n’y aura pas de nouvelle usine de salaison », explique notre confrère du Doubs.

Autoroutes toutes proches

Et c’est l’acquisition par le groupe Arcado, en juin dernier, de l’entreprise doloise Clavière, qui explique l’abandon de ce projet de 12 millions d’euros, à la fois usine de fabrication et plateforme logistique. « Tout cela nous paraissait hors de prix, d’autant que ce n’est pas simple de livrer l’ouest de la France depuis le Haut-Doubs », indique Richard Paget, le PDG d’Arcado.

La production de jambon cuit sera doublée à Dole

Le fait qu’un terrain soit disponible à côté des ateliers Clavière et que les autoroutes A39 et A36 sont toutes proches a joué en faveur de Dole. « Nous y construirons un entrepôt de 1 000 m² et j’espère que les travaux commenceront au premier semestre 2016 », précise M. Paget. De quoi accueillir l’activité du site logistique de Saules, près d’Ornans, dont la fermeture est annoncée, mais aussi la logistique gérée sur les deux autres sites de production du groupe, Morteau et Avoudrey. Par ailleurs, l’usine doloise va absorber une partie de la production qu’Arcado confiait jusque-là à des sous-traitants : « Clavière produit à ce jour quelque 200 tonnes de jambon cuit ; l’usine en produira, à terme, le double », prévoit le PDG. Clavière ne peut donc que se féliciter d’avoir été racheté par Arcado, le groupe donnant de belles perspectives à l’entreprise doloise.

Lire la suite sur: leprogres.fr