Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Beuvry : bientôt une nouvelle unité de production agroalimentaire aux Moulins de Saint-Aubert (62)

Agro Mousquetaires Intermarché Usine Agroalimentaire
Share Button

Le groupe Moulins de Saint-Aubert, spécialisé dans la boulangerie industrielle, investit dans une filière d’excellence. Sur le site de Beuvry, cela se traduit par 20 millions d’euros d’investissement et la création de postes via l’installation d’une quatrième ligne de production.

Le nouveau four fera une centaine de mètres. Un investissement de 20 M€ qui ne va pas passer inaperçu sur le site beuvrygeois. «  La nouvelle ligne va supporter une partie de la gamme de produits traditionnels  », explique Olivier Dumont, directeur général de la filière boulangerie-pâtisserie des Moulins de Saint-Aubert, entreprise de fabrication industrielle de pain et de pâtisserie fraîche installée rue Delbecque.

Le site des Hauts-de-France, jusque-là spécialisé dans le pain blan cru et plain précuit blanc, produits d’entrée de gamme, va développer une ligne pour le pain traditionnel, jusque là produit par des sites situés plus au sud.

Ce rééquilibrage des activités au sein du groupe rebat les cartes et permet au site du Pas-de-Calais de développer ses compétences.

Signal positif

Cela occasionne, si ce n’est de l’embauche sonnante et trébuchante, des créations de postes. Ce site étant en activité 7 jours sur 7, l’arrivée de la nouvelle ligne va permettre à la production de s’échelonner et à certains employés d’évoluer. Pas d’embauche directe donc, mais une pérennisation des emplois.

Les travaux engagés pour la création de la nouvelle ligne vont permettre au site de respecter les dernières normes haute qualité environnementale (HQE) liées à l’activité. Mais également d’y amener un peu plus de fluidité, en revoyant le schéma des quais d’expédition, passant d’un seul à trois. La chambre froide augmente sa capacité de stock de près de 25 %. Sept silos supplémentaires vont s’ajouter aux 9 déjà existants.

Un signal positif. «  C’est investissement lourd dans la filière synonyme de pérennisation du site  », avance le directeur général. Entre 5 et 10 postes doivent être créés, «  déjà initiés  ». Le démarrage de la nouvelle ligne est prévu pour avril 2017.

En 2016, le chiffre d’affaires des Moulins de Saint-Aubert et ses trois lignes de production est de 28 M€, pour un volume annuel de production de 35 000 tonnes. Y sont développées 40 recettes de produits…

La suite sur:  La Voix du Nord