Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Boulangerie. Back Europ ouvre une plateforme logistique en Bretagne (56)

Back Europ distribution agroalimentaire entrepot logistique froid négatif bretagne morbihan
Share Button

La centrale d’achats nationale et la plateforme logistique Back Europ France sont désormais installées, zone du Kénéah, à Plougoumelen (Morbihan) sur près de 19 000 m2.

Back Europ France est la centrale d’achat leader français sur le marché de la distribution de produits pour la boulangerie-pâtisserie, du fournil au labo, avec la bagatelle de 13 000 références.

Back Europ France vient d’inaugurer sa nouvelle plateforme de 16 404 m2 et son siège social de 2 288 m2, zone du Kénéah ouest.

Un ensemble de belle taille qui remplace les deux sites précédents : une plateforme de 6 000 m2 à Landévant, des bureaux à Vannes.

L’entreprise travaille avec 260 fournisseurs d’emballages, produits d’hygiène, produits secs, frais, surgelés, 53 dépôts répartis sur le territoire national, 36 000 clients artisans boulangers, pâtissiers, professionnels des métiers de bouche.

« Le terrain a été acheté à la communauté d’agglomération », se félicite Pierre Le Bodo, président de l’Agglo, qui souligne que cette entreprise est d’origine vannetaise.

Back Europ France, aujourd’hui forte de 1 500 salariés et 360 commerciaux, utilise au quotidien 350 camions. Son chiffre d’affaires est passé de 340 millions d’euros en 2005, à 635 millions d’euros aujourd’hui.

Une centaine de salariés

Pariant sur la compétence de ses employés, Back Europ France a mis en place un centre de formation interne baptisé Université performances. « C’est indispensable pour notre croissance et pour nous protéger de la concurrence », a insisté Bruno Verlhac, président-directeur général de Back Europ France.

L’ouverture de la nouvelle plateforme logistique répond, également, à un développement, au-delà des métiers de la boulangerie-pâtisserie, en direction des marchés de la restauration commerciale et de la restauration d’entreprise.

Une croissance qui a été prise en compte dans la construction du siège social qui peut accueillir, à l’avenir, d’autres bureaux.

Entre le siège et la plateforme logistique, une centaine de salariés travaille sur le site du Kénéah, d’où partent, chaque jour, une trentaine de camions vers la France entière…

La suite sur: Ouest-France