Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Conditionnement. Condiplus investit 1,6 million d’euros à Brûlon (72)

condiplus-investit-1-6-million-d-euros-brulon agroalimentaire logistique conditionnement sarthe entrepot frais
Share Button

L’entreprise spécialisée dans le conditionnement a lancé la construction d’une extension de 2 500 m2. Depuis un an, 12 personnes ont été recrutées et d’autres vont suivre.

Brûlon, les entreprises continuent d’investir dans la zone industrielle. Après la société FPEE, qui s’est lancée dans la construction d’une vaste extension, c’est sur le terrain de Condiplus qu’un nouveau bâtiment va bientôt pousser.

Cette entreprise, spécialiste du conditionnement, est installée à Brûlon depuis 1992. D’abord sous le nom d’Embal’plus, elle a ensuite fusionné avec un concurrent en 1998 avant d’être rachetée, en 2002, par Garnier (groupe de transport, logistique et conditionnement).

Produits alimentaires, cosmétiques, alcool… Condiplus réalise l’emballage de tous ces produits que vous pouvez retrouver dans les magasins. « Notre offre est très large, explique Sylvie Ferrand, la directrice du site. Nous faisons du carton, du film rétractable, de la mise en sachet, du collage d’échantillons Il y a deux ans, nous avons aussi fait l’acquisition de frigos pour le marché des produits frais. »

Elle poursuit :« Nous sous-traitons pour des industriels. Les entreprises font notamment appel à nous pour des opérations spéciales. Par exemple, quand ils font des packs pour des promotions et que ce n’est pas du conditionnement standard dans leurs usines.»

Une extension et des embauches

C’est un marché en plein développement. « Sur les deux ou trois dernières années, nous affichons une croissance à deux chiffres », confirme la directrice. Elle a quelques explications pour justifier cette bonne santé : « En étant au sein d’un grand groupe, nous avons plus de visibilité. Nous avons aussi su fidéliser nos clients. Par ailleurs, les produits ont une durée de vie de plus en plus courte. Les industriels hésitent à investir dans des machines de conditionnement et préfèrent externaliser cette partie-là. »

Résultat, Condiplus se retrouve un peu à l’étroit. C’est ce qui a motivé la construction d’un nouvel atelier de stockage de 2 500 m2, sur le site de Brûlon. « De cette manière, l’autre bâtiment sera dédié uniquement à la production », explique Sylvie Ferrand. L’entreprise qui externalisait jusqu’à présent une partie de son stockage n’aura plus à le faire.

Les travaux qui ont commencé en avril devraient s’achever courant octobre. Coût total de la manoeuvre ? « L’investissement est de 1,3 million d’euros pour le nouveau bâtiment et de 300 000 € pour la réorganisation des ateliers existants », explique la directrice.

Cette bonne santé se matérialise aussi par des embauches. Aujourd’hui, Condiplus compte un peu moins de cinquante salariés. « Sur les douze derniers mois, nous avons embauché douze personnes en CDI en vue de l’agrandissement. Nous espérons, dans les prochains mois, en recruter dix de plus. »

La suite sur: Ouest-France