Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Fruits et Légumes. Le Saint s’offre un déménagement à 12 millions en 2017 (29)

Le Saint fruits et légumes Bretagne Entrepôt logistique Murisserie Plateforme logistique Entrepôt Froid
Share Button

Le siège social du grossiste en fruits et légumes va quitter Bourg-Blanc pour Guipavas. Il offrira une superficie de 15 550 m2, et pourra accueillir 300 salariés.

À l’étroit à Bourg-Blanc

Depuis la fondation de l’usine de distribution de fruits et légumes en 1958, à Bourg-Blanc, des travaux d’agrandissement ont peu à peu été réalisés au siège social de l’entreprise Le Saint. Aujourd’hui, le grossiste s’étend sur 5 500 m2, et emploie 160 salariés à Bourg-Blanc. « On commençait à se sentir un peu à l’étroit, explique Denis Le Saint, co-président de l’entreprise avec son frère Gérard. On devait même commencer à refuser certaines offres. Le site arrivait à saturation. Le plus dur a été de prendre la décision de changer. »

Guipavas, l’endroit « rêvé »

La décision de déménager a été prise au début de l’été, avec un triple objectif : améliorer les conditions de travail dans des bâtiments neufs, répondre à la croissance de l’entreprise et accompagner sa diversification, notamment sur l’activité viande.« On ne voulait pas aller très loin, poursuit Denis Le Saint. On est attaché à notre territoire. On nous a proposé ce terrain de 7,2 ha dans le parc d’activité de Lavallot à Guipavas. On l’a vu, on s’est dit que c’était le top. » Gérard Le Saint, de son côté, note « la bonne visibilité » dont jouira la société sur le nouveau site. « À Bourg-Blanc, on était un peu caché… Et à Guipavas, on sera à proximité des deux voies express », vers Rennes et Nantes.

Des embauches à venir ?

Situé à une dizaine de kilomètres du site actuel, le nouveau siège s’étendra sur 15 550 m2 : 4 200 m2 de bureaux et locaux sociaux, un bâtiment logistique de 10 800 m2 et une annexe de 500 m2 (245 places de parking sont aussi prévues). Le permis de construire sera déposé d’ici une quinzaine de jours, et les premiers coups de pelle devraient être donnés en mars 2016. Les travaux devraient durer une quinzaine de mois, pour une livraison peut-être au printemps, plus sûrement à l’été 2017. L’investissement sera de 12 millions d’euros et, à terme, la capacité d’accueil de 300 salariés. Avec donc des embauches à la clé ? « Déjà, une quinzaine de salariés d’Elbé Fruits viendront aussi de Quimper à Guipavas, explique Gérard Le Saint.Mais oui, avec les nouvelles activités, il y aura également des recrutements à venir. »


Des bananes à Bourg-Blanc

À l’été 2017, les salariés du site de Bourg-Blanc feront leurs bagages, direction Guipavas. Mais les locaux actuels ne sont pourtant pas totalement désertés. Le groupe a annoncé la création d’une mûrisserie de bananes sur le site historique. Le groupe finistérien poursuit ainsi son développement sur ce marché. « Par ailleurs, nous avons signé lundi un protocole d’accord pour une reprise, dans la préparation de commande, concernant d’autres produits, avec une activité moins soutenue, explique Denis Le Saint.On en dira plus en début d’année… » Peut-être une activité en rapport avec la viande.

320 millions de chiffre d’affaires

Le réseau Le Saint représente 20 entreprises, emploie 1 200 salariés, pour un chiffre d’affaires de 320 millions d’euros en 2015. Sa zone d’activité s’étend du Calvados (Colombelles) à Tarbes.

La suite sur: Ouest France