Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Glaces Ruiz – Dagniaux réunit ses deux sites à Cambrai et construit une usine de 5 000 m².

Glaces Ruiz Dagniaux Cambrai Agroalimentaire Usine Agroimmo.fr Nord
Share Button

À Cambrai, le glacier Ruiz mise sur le goût et l’innovation pour glisser vers le succès.

« Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver ». Pour nombre d’entre vous, cet air n’évoque pas seulement les fêtes de fin d’année ou les joies de la neige, mais le passage du glacier du glacier Ruiz à proximité de votre habitation. Àl’approche de Noël, une période économiquement importante pour la société cambrésienne (elle y réalise 30 % de chiffre d’affaires), tour d’horizon de l’entreprise avec son directeur général Sébastien Van de Velde.

De nouveaux points de vente.-L’ouverture d’un nouveau magasin dans la région lilloise est l’occasion rêvée de faire le point sur les points de vente existants. L’« historique », celui de la rue du Quartier-de-Cavalerie, à Cambrai, bénéficie d’une cure de jouvence : dans un premier temps, il ne s’agit que d’un peu d’enduit sur la façade, « mais au début de l’année, on refera l’intérieur du magasin ». Avec la nouvelle charte graphique : « On développera à Cambrai le même concept que dans les autres magasins ». Un concept délicieux, « aux tons vanille, fraise chocolat »…

Les magasins de Seclin et de Valenciennes ont été les premiers à afficher ces nouvelles couleurs. Seclin, c’était au sortir de l’été 2012 ; et Valenciennes, « il y a exactement un an : on a ouvert le 5décembre ! ». Le quatrième a ouvert tout dernièrement, à Marquette-lez-Lille. C’était à la mi-octobre. Ce nouvel espace remplace le magasin lillois de Dagniaux, ex-point de vente du glacier qui a fusionné avec Ruiz au premier semestre 2012. Il est à 5 km de là, mais « On y est mieux placé ; on a plus de parking… ». Un cinquième magasin est en préparation : ce sera à Arras, « dès avril ou mai ». « On attend d’être à sept magasins pour lancer une franchise », annonce Sébastien Van de Velde.

Dans ces boutiques, « On y marie les deux marques, Ruiz et Dagniaux », avec Ruiz, le spécialiste du « plein air, c’est-à-dire les bâtonnets, les cônes, les pots, les gâteaux à partager (6-8 ou 10-12parts) et les pièces montées… » ; et Dagniaux, avec « ses entremets individuels », une référence dans les cafés-hôtels-restaurants, ainsi que les grandes et moyennes surfaces.

Des franchisés ambulants.- À défaut de franchise au niveau de ses magasins (Une idée à naître « à l’horizon 2015 »), les glaces Ruiz se sont dotées d’un premier franchisé au niveau de leurs ventes ambulantes (dans les célèbres camions de couleur… crème, bien sûr). Basé à Denain, Enzo a commencé à travailler avec trois camions au début de cette année ; « Il en aura une dizaine l’an prochain », annonce déjà S. Van de Velde. Qui interviendront « sur le Denaisis, l’Amandinois, le Valenciennois et le Maubeugeois ». Ces secteurs étaient déjà desservis depuis Cambrai, mais difficilement en raison de l’éloignement. « Le franchisé continuera ainsi à véhiculer la qualité de nos glaces, notre savoir-faire », les camions arborant le logo, les couleurs Ruiz et bien sûr le reconnaissable « Vive le vent ! ». D’autant plus facilement que le nouveau responsable est un ancien salarié de la maison : « Il connaît le travail »… Cette présence accrue dans le secteur aura aussi pour objectif « d’alimenter(en clientèle) le magasin valenciennois ».

Deux autres franchisés viendront compléter, de la même manière, le dispositif en 2014 : «Sur Lens, avec cinq camions » et, nouveauté, « dix sur Lille ». À noter que ces derniers seront les seuls à bénéficier des couleurs vanille-fraise-chocolat liées aux magasins…

La suite sur la Voix du Nord