Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Le groupe Le Duff investit dans un entrepôt agroalimentaire géant (35)

BRIDOR Le Duff Servon-sur-Vilaine Entrepot logistique agroalimentaire usine platefrome
Share Button

Il sera unique en France. Sur le site de l’usine Bridor de Servon-sur-Vilaine, le groupe Le Duff construit un entrepôt capable de stocker 34 000 palettes. Un investissement de 150 millions.

Les dimensions du futur entrepôt sur le site de Bridor, à Servon-sur-Vilaine, à l’est de Rennes, seront impressionnantes. La surface de deux terrains de foot et surtout une hauteur de près de 34 m. Soit l’équivalent d’un immeuble de 14 étages.

L’usine produit des millions de viennoiseries qui sont ensuite surgelées et distribuées dans près de 90 pays. Aussi bien pour fournir les enseignes du groupe Le Duff que des chaînes d’hôtels, de restaurants…

« Il n’existe pas, aujourd’hui, d’entrepôt similaire en France », affirme Louis Le Duff, président du groupe, dont Bridor est l’une des enseignes historiques. Il sera capable de stocker près de 34 000 palettes de produits fabriqués dans notre usine. C’est l’équivalent de la contenance de 1 200 poids lourds. »

Équipés de scaphandres

Mais son originalité résidera surtout dans sa technologie : « Il sera entièrement automatisé et digitalisé, dans une atmosphère stérile contrôlée sans oxygène. Pour y rentrer, le personnel devra s’équiper de scaphandres. »

Ce seront donc des robots qui se chargeront de manipuler les palettes. Les transporter, les stocker, les retirer… Le tout grâce à un performant logiciel de gestion.

Investissement : près de 150 millions d’euros, avec une date de mise en service prévue début 2018.

« Nous augmentons notre production de 20 % par an et commencions à être vraiment à l’étroit, poursuit Louis Le Duff. Nous devions donc disposer d’un nouvel espace de stockage, capable de faire face à nos besoins dans les prochaines années. »

Avec l’aide des collectivités et de la Région, le groupe acquiert un terrain à proximité de son usine. Les travaux ont commencé il y a quelques mois, avec le terrassement et la pose des premiers pylônes qui supporteront la structure.

Comme le veut la tradition, il a été procédé, hier matin, à la pose symbolique de la première pierre. En présence de Louis Le Duff, de Maryvonne Guillou, directrice générale du groupe, et d’élus, dont Isabelle Le Callennec, députée de Vitré et vice-présidente de Les Républicains; Loïg Chesnais-Girard, premier vice-président PS à la région Bretagne, et Françoise Gatel, sénatrice UDI et maire de Châteaugiron.

Au total, le groupe

Bridor est en train d’investir près de 400 millions d’euros. La moitié aux États-Unis et l’autre en France entre les sites de Servon-sur-Vilaine et Laval. « C’est une excellente nouvelle pour le territoire que Louis Le Duff ait investi à Servon-sur-Vilaine, a estimé Isabelle Le Callennec.

La suite sur:  Ouest-France