Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Guyader Gastronomie. Une usine agroalimentaire toute neuve pour les cakes salés (56).

Guyader Cake Agroalimentaire Kervignac usine Lorient Morbihan Bretagne
Share Button

Voilà dix ans que Guyader Gastronomie est implanté dans la commune. Le groupe a décidé d’y construire sa nouvelle usine pour développer son activité et diversifier sa production.

L’entreprise

Mille tonnes de cakes salés aujourd’hui, demain la possibilité d’en produire trois fois plus. C’est le développement offert par la nouvelle usine que construit le groupe Guyader Gastronomie à Kervignac, dans la zone industrielle du Porzo, très visible depuis la route express Lorient-Vannes. Les travaux ont démarré en avril dernier, l’équipement sera opérationnel au printemps prochain. Coût de l’investissement : 5 millions d’euros.

Frais et surgelé

Guyader Gastronomie et Kervignac, c’est une histoire vieille de plus de dix ans. En 2005, l’entreprise cherche un site pour son activité cakes et tranchage, Kervignac dispose d’espaces dans sa zone de Kermassonnette, Guyader y jette l’ancre.

Trente-cinq salariés y travaillent aujourd’hui. La demande en cakes, que l’on grignote à l’apéro, en pique-nique ou lors de buffets, augmentant, il fallait s’étendre.

Mais le site de Kermassonnette est inadapté à ce développement. Il faut trouver un autre lieu. La zone du Porzo s’impose d’elle-même, d’autant que la mairie de Kervignac a réservé du terrain, spécialement viabilisé pour accueillir de l’activité agroalimentaire. Cité Marine, numéro un français du poisson enrobé, y a déjà trouvé son bonheur économique depuis des lustres. Guyader Gastronomie sera bientôt son voisin.

« Cette nouvelle usine nous permettra d’enrichir notre offre », indique Christian Guyader, PDG du groupe né des salaisons éponymes créées en 1930 à Landrévarzec, près de Quimper. « Aux cakes salés traditionnels à base de poisson (saumon, truite, saint-jacques) ou de charcuterie (andouille, etc.), vont s’ajouter tous les produits apparentés, tartes, gâteaux et bûches salés, gratins, etc. Nous y développerons également la gamme 100 % végétal, à base de légumes » de plus en plus prisée par les consommateurs.

L’entreprise veut aussi répondre aux demandes à l’export. « Cela passe par la surgélation, explique Christian Guyader. Ce seront les mêmes produits mais ils subiront une étape supplémentaire. » La clientèle : les magasins spécialisés en surgelés, les compagnies aériennes, les pays d’Europe du nord, etc.

Ouvert au public

Enfin, Guyader Gastronomie a conçu sa nouvelle usine pour accueillir le public. Un couloir de 100 m2 permettra d’assister à tout le processus de fabrication jusqu’à l’emballage. Des groupes, des écoles y seront reçus. « C’est important de montrer nos métiers, de montrer comment l’on travaille, d’être transparent », résume Christian Guyader. Une boutique d’usine sera également créée.Guyader Gastronomie. 420 salariés, dont 35 à Kervignac. Autres sites de production : Landrévarzec, Saint-Agathon près de Guingamp, Châteauneuf-du-Faou, Nantes, Trégourez. 78 millions de chiffre d’affaires en 2015.

 

 La suite sur:  Ouest-France