Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

La Charcuterie de la vallée de la Bruche installe son usine agroalimentaire à Obernai (67)

festein d'alsace charcuterie de la vallée de la bruche agroalimentaire usine batiment
Share Button

La Charcuterie de la vallée de la Bruche, qui utilise la marque Festein d’Alsace pour commercialiser ses produits, a investi 12 millions d’euros dans la construction d’une nouvelle usine à Obernai (Bas-Rhin).

La Charcuterie de la vallée de la Bruche, qui utilise la marque Festein d’Alsace pour commercialiser ses produits, a investi 12 millions d’euros dans la construction d’une nouvelle usine à Obernai (Bas-Rhin).

La Charcuterie de la vallée de la Bruche a inauguré jeudi 18 juin sa nouvelle usine située à Obernai (Bas-Rhin), pour laquelle elle a investi 12 millions d’euros.

L’entreprise qui commercialise ses produits sous la marque Festein d’Alsace a quitté ses anciens locaux de Duttlenheim (Bas-Rhin), devenus trop exigus.

« L’usine de Duttlenheim avait été dimensionnée en 1987 pour une production de 2 500 tonnes et nous l’avons poussée ces dernières années jusqu’à 4 200 tonnes », explique Patrick Folz, directeur général de la Charcuterie de la vallée de la Bruche.

La nouvelle usine offre une surface de 6 000 mètres carrés. En plus du bâtiment, des investissements ont été réalisés au niveau des équipements de cuisson et de conditionnement. La capacité est désormais de 8 000 tonnes, en ligne avec l’objectif de croissance de l’entreprise qui consiste à atteindre une production de 7 300 tonnes d’ici à trois ans.

« A plus long terme, on a encore un peu de terrain qui nous permet d’envisager sereinement l’avenir, si une extension était nécessaire », souligne Lionel Strypsteen, président de la Charcuterie de la vallée de la Bruche.

LANCER DE NOUVELLES ACTIVITÉS

Les perspectives de développement portent sur le lancement de nouvelles activités, notamment dans le domaine de la charcuterie pâtissière (jambons en croûte, tourtes, friands…) et des produits de rôtisserie.

Pour l’heure, la Charcuterie de la vallée de la Bruche produit essentiellement des jambons, des choucroutes et diverses sortes de saucisses. Elle emploie 75 salariés (auxquels s’ajoutent des saisonniers) et compte embaucher au moins 10 personnes dans les mois qui viennent. Le chiffre d’affaires prévisionnel 2015 s’établit à 18 millions d’euros.

La suite sur l’Usine Nouvelle