Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

La Cooperl a un projet d’envergure à Plestan (22)

Cooperl usine Agroalimentaire Plestan Bretagne Cotes d'Armor
Share Button

Le leader français de la filière porcine développe un nouvel outil industriel, à Plestan. Plusieurs dizaines d’emplois seraient créées.

Nouvelle unité de production

Le marché a été conclu il y a une quinzaine de jours, après des négociations entamées il y a quelques mois. La Cooperl, numéro un de la production porcine dans l’Hexagone installé à Lamballe, va investir plusieurs dizaines de millions d’euros – autour d’une quarantaine d’après nos informations – dans la construction d’une nouvelle unité industrielle, située dans le parc d’activités du Carrefour du Penthièvre, au bord de la RN12, à Plestan.

Deux intercommunalités, Lamballe communauté et Arguenon-Hunaudaye, se sont alliées pour concrétiser ce projet, qui devrait entraîner la création de dizaines d’emplois. Pour les acteurs économiques du territoire, « c’est une très très bonne nouvelle ».

Le groupe porcin est en train d’acquérir une superficie d’environ 19 ha, au prix de 10 € HT le m2. Différents territoires bretons ont été approchés pour développer cet outil, dont la problématique de l’assainissement était au coeur des discussions. Chaque jour, un volume de 120 m3 d’eau devrait être traité. Les liaisons de raccordement avec la station d’épuration de Souleville, à Lamballe, seront financièrement prises en charge par les deux communautés.

Crise du porc. « On ne veut pas devenir un nouveau Gad » déclare la Cooperl

Une usine de demain

« Il s’agit d’un projet moteur et moderne, d’une usine de demain », qualifie-t-on en coulisses. Les abattoirs devraient être réorganisés sur le site de la Ville-es-Lan, à Lamballe. L’entreprise de Plestan, qui s’étalerait sur 8 ou 9 ha dans un premier temps, serait dédiée à la logistique et à la transformation.

Les travaux devraient débuter l’été prochain, pour un lancement de l’activité en 2017. Contactée, la Cooperl ne souhaite pas communiquer davantage sur ce nouveau projet.

La Cooperl emploie 5 000 salariés, dont plus de 2 000 à Lamballe.

La suite sur: Ouest-France