Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Le Boucher Vert (Ici&Là) lève 2,3 millions d’euros et devient Hari&Co (69)

Le Boucher Vert Investissement agroalimentaire Vegan Bio usine Lyon Rhone-Alpes ICI&La
Share Button

Quatre ans après sa création par Benoît Plisson et Emmanuel Brehier, tous deux diplômés de l’Isara Lyon, la marque « Le Boucher Vert », qui propose steaks et boulettes de légumineuses bio cultivées en France, annonce une levée de fonds de 2,3 millions et un changement de nom.

Les fonds sont apportés par Otium Brands et des banques. Ils devraient permettre à l’entreprise Ici&Là d’accélérer son développement en France et à l’international. Pour cela, elle a fait le choix de changer de nom : le Boucher Vert devient ainsi HARi&CO. Une façon de « démarquer de la concurrence et proposer une nouvelle catégorie de produits qui place les légumineuses au centre de l’assiette », expliquent les cofondateurs.

Cap sur l’international

Pour 2018, la marque va donc pouvoir donner un coup d’accélérateur : « Nous prévoyons d’atteindre un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros à fin 2018 ainsi qu’une ouverture à l’international, au UK, en Allemagne et bien d’autres pays nous l’espérons ! Nous souhaitons également séduire de nouveaux distributeurs afin de conquérir toujours plus de consommateurs », annonce Benoît Plisson.

Des efforts vers la grande distribution

Déjà présente en restauration collective et commerciale avec 750.000 repas servis en 2017 auprès de grands comptes comme Sodexo et Elior ou encore Mamie Burger, le Ninkasi et auprès de magasins spécialisés bio (Biocoop, La Vie Claire, L’eau Vive, etc.), HARi&CO souhaite maintenant conquérir la grande distribution. Aujourd’hui présente dans 50 magasins Franprix et 100 très prochainement, elle entend continuer sur cette lancée et s’ouvrir à d’autres réseaux de distribution.

Parallèlement, l’entreprise lyonnaise, qui emploie douze personnes, continue d’étoffer sa gamme avec de nouvelles recettes. En 2018, ce sont les haricots rouges qui ont fait leur apparition, venant rejoindre les lentilles, pois chiches et flageolets.

Un fonds doté de 100 millions d’euros

Otium Brands est un fonds d’investissement parisien en capital-risque doté de 100 millions d’euros. Il investit de 500.000 à 5 millions d’euros dans des start-up « consumer ». Otium Brands a déjà investi plus de 40 millions d’euros dans 11 entreprises.

 Source : Bref Eco