Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Le transporteur Vialon a investi 11 millions d’euros pour entreposer et livrer les bouteilles produites à Saint-Alban-les-Eaux (42) par son client Refresco.

REFRESCO logisitique plateforme agroalimentaire Pepsico Saint-Alban-les-Eaux
Share Button

Le plus grand pôle logistique du Roannais a été inauguré à Renaison.

Le transporteur Vialon a investi 11 millions d’euros pour entreposer et livrer les bouteilles produites à Saint-Alban-les-Eaux par son client Refresco.

C’est un pari à trois. Pour l’entreprise de logistique et transport Vialon, basée à La Fouillouse, dans le Sud du département, d’abord. Qui a investi 11 millions d’euros pour faire aménager le désormais plus important pôle logistique du Roannais. Un bâtiment de 24.000 m² sur 5 ha de terrain bâti en un temps record : les travaux ont débuté en octobre 2014 et se sont achevés en avril dernier.

Un contrat de neuf ans pour sécuriser l’investissement

Il faut dire qu’il fallait aller vite pour mener à bien ce projet. Le client de Vialon, Refresco, dont les produits occuperont l’ensemble de l’espace de ce vaste entrepôt de quatre cellules et une vingtaine de quais de chargement pour une centaine de départs de camions chaque jour, était en effet très pressé.

Selon le PDG, Louis Vialon, une trentaine d’emplois nouveaux sont suscités en saison haute – printemps et début d’été – par cette nouvelle infrastructure, et entre 15 et 20 le reste de l’année. Un chiffre que le maire de Renaison, Jacques Thirouin, contestait il y a peu dans nos colonnes, parlant plutôt de huit emplois créés contre une quarantaine promise (Le Pays du 28 mai 2015). L’élu n’était d’ailleurs pas présent à l’inauguration, au contraire d’Yves Nicolin, président de Roannais agglomération, que Louis Vialon et Vincent Deloziere, directeur général de Refresco France, ont remercié à de très nombreuses reprises pour avoir su « faire accélérer les procédures administratives » pour permettre de réaliser l’équipement dans des temps records. Car il y avait un troisième larron dans l’affaire. De poids et très persuasif : le groupe Pepsico, géant américain de l’agroalimentaire mondial, principal client de Refresco, dont l’usine de Saint-Alban-les-Eaux produit et assure l’embouteillage de nombreuses marques : Pepsi-Cola bien sûr, Lipton Ice Tea, Nestea, Tropicana, Pampryl, et de nombreuses autres boissons gazeuses non-alcoolisées et jus de fruits. Car le nouvel entrepôt sera en effet quasi exclusivement consacré aux produits de Pepsico acheminés depuis l’usine Refresco de Saint-Alban.

« Il fallait aller très vite, car si nous n’avions pas été prêts pour le printemps, saison haute pour les boissons rafraîchissantes, Pepsico aurait sans doute été forcé d’envoyer des volumes vers d’autres sites », a commenté Vincent Deloziere. Des représentants de Pepsico France étaient d’ailleurs présents à l’inauguration de vendredi, comme pour appuyer l’importance de cette relation tripartite. Un partenariat formalisé par un contrat de neuf ans entre Refresco et Vialon – qui a rendu possible ce lourd investissement – et un contrat entre Refresco et Pepsico, dont la durée n’a pas été dévoilée.

Le nouvel entrepôt en remplace cinq

La collaboration entre les trois sociétés se trouve grandement renforcée et pérennisée par cet investissement qui va permettre une gestion facilitée de la logistique de Refresco et de Vialon. Jusqu’à présent, le transporteur disposait de cinq petits entrepôts dans la région roannaise, tous remplacés par la plate-forme de Renaison.

La suite sur le-pays.fr