Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Les Viviers de Loctudy en pincent pour Keroman (56).

Viviers de Loctudy Lorient Agroalimentaire logistique plateforme frais bretagne
Share Button

Installés depuis 4 ans au pied de la glacière, les Viviers de Loctudy devraient prochainement déménager en plein cœur du port de Lorient Keroman. L’entreprise prévoit d’y installer un nouveau vivier capable de stocker 40 tonnes de crustacés !

Il se passe toujours quelque chose sur les quais du port de Keroman. Les Viviers de Loctudy (20 salariés), spécialisés dans la vente de crustacés (tourteaux, homards, araignées, langoustes) utilisent depuis 4 ans le port de Lorient comme base de distribution, en plus de leur site finistérien. « Pour développer et accroître notre puissance de vente, le site de Lorient est essentiel, commente Serge Guyot le directeur général des Viviers. Il existe un marché local conséquent et surtout une base logistique déterminante. C’est là que sont tous les transporteurs et dans notre métier le transport est primordial. »  Dès lors, naît dans l’esprit du mareyeur finistérien l’idée d’une implantation durable sur le site de Lorient Keroman : un vivier ultra-moderne capable de répondre aux normes et demandes du marché actuel. Rachetés cet été par Méricq, important groupe français de mareyage (700 salariés et plus de 28.000 tonnes de produits vendus chaque année), les Viviers de Loctudy, eux-mêmes associés au groupe Béganton de Roscoff (le plus gros mareyeur français de crustacés) soumettent l’idée à leur nouvelle direction. Séduit par les capacités de l’emplacement géographique, le groupe Méricq qui jusqu’à présent s’était développé sur l’arc atlantique mais pas encore en Bretagne, s’enthousiasme pour le projet. « Nous étions un peu à l’étroit dans notre site actuel au pied de la glacière, nous allons donc construire un vivier d’une capacité de stockage de 40 tonnes de crustacés, ce qui représente en gros 2000 m3 d’eau de mer. Cela veut dire un système de filtration très performant pour garder une qualité d’eau la meilleure possible » détaille Serge Guyot.

De 200 à 1000 tonnes de crustacés

Le nouveau vivier sera installé en plein cœur du port de pêche, entre Mariteam et Le Chalut des Deux Ports. Sur les 1000 m2 proposés par la SEM Lorient Keroman, les Viviers de Loctudy vont aussi installer des bureaux et divers équipements d’emballage. « L’emplacement est stratégique, analyse Serge Guyot. En concentrant sur Lorient notre logistique et nos expéditions, nous gagnons deux heures de transport par rapport au Finistère. C’est énorme. Nous envisageons ainsi de passer de 200 tonnes par année de crustacés aujourd’hui vendus sur la place de Keroman à 1000 tonnes. » Des crustacés pêchés en partie par les bateaux de Loctudy et les caseyeurs de l’armement Béganton à Roscoff, mais aussi par des navires lorientais. En tout, 7 navires (1000 casiers par embarcation) qui ramènent chacun 15 tonnes de tourteaux par marée de 10 jours. Des crabes qui ensuite partent dans le monde entier. Les Chinois en sont friands comme tous les Européens. « Les crabes doivent voyager dans des conditions optimales pour arriver vivants sur les lieux de consommation. C’est tout un travail de conditionnement très pointu...

 

La suite sur: Keroman.fr