Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Michel Kremer sous le giron de Mademoiselle Desserts (36)

Industrie agroalimentaire usine acquisition fusion Mademoiselle Desserts Michel Kremer
Share Button

La PME berrichonne rejoint les rangs du groupe spécialisé sur les pâtisseries et produits sucrés. Mademoiselle Desserts s’appuie désormais sur 10 sites de production.

Fondée à Argenton-sur-Creuse en 1994, la société Pâtisserie Michel Kremer a officiellement rejoint le groupe Mademoiselle Desserts le 4 septembre dernier. Bien connue, l’entreprise fait partie des PME historiques de la pâtisserie surgelée. Elle a joué un rôle indéniable dans le développement de ce marché, qui a connu une importante phase d’expansion au cours des vingt dernières années. Dans ce sens, PMK a progressivement agrandi et modernisé son outil de production, pour employer aujourd’hui près de 250 personnes et réaliser un chiffre d’affaires de 40 millions et une production journalière de 30 tonnes de pâtisseries. Son assortiment dépasse les 300 recettes, réparties entre des produits finis et des bases pâtissières à personnaliser comme les coques de chou et de meringue. Un large éventail de produits qu’elle commercialise auprès des distributeurs, grossistes, grandes chaînes de restauration et métiers de bouche, sans oublier le catering. La PME a par ailleurs entretenu des collaborations avec plusieurs chefs et M.O.F. de renom à l’image d’un Thierry Marx, pour la conseiller dans son travail de R&D. Son fondateur, Michel Kremer, quitte ses fonctions, tandis que son fils Guillaume, qui codirigeait la société avec lui depuis plusieurs années, rejoint le comité exécutif de Mademoiselle Desserts.

 Un leader renforcé

Ce rachat, d’envergure pour le marché de la pâtisserie surgelée, renforce sensiblement la palette de produits développée par Mademoiselle Desserts, en particulier sur les

savoir-faire de la pâte à choux, de la biscuiterie et des gâteaux à partager, trois points forts cultivés par PMK. Le groupe s’appuie désormais sur 10 sites de production, dont 5 en France, 3 en Angleterre et 1 aux Pays-Bas, totalisant 47 lignes de production et environ 1 400 salariés. Sa gamme pâtissière couvre désormais près de 3 000 références, tous pays confondus, qu’elle propose essentiellement à marque de distributeur. Son chiffre d’affaires, de l’ordre de 220 millions d’€ (hors acquisition de PMK), se répartit à parts égales entre le secteur du Retail et la restauration, et dans les mêmes proportions entre la France et l’international.

 Un rapprochement logique

Pour Didier Boudy, président de Mademoiselle Desserts, l’opération est prometteuse et gage de projets de développements « Qualité produit, innovation, service client, valeurs humaines. Nos gammes et savoir-faire se complètent idéalement. Pour les deux sociétés ce rapprochement semblait naturel et logique ». De son côté, Michel Kremer a déclaré être « convaincu que ce nouvel actionnaire contribuera très positivement au développement de l’entreprise en France et à l’international tout en respectant la culture et l’ancrage local de Pâtisserie Michel Kremer ».

Lire la suite:  Le Monde du Surgelé