Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Pays de Vitré. La Guerche-de-Bretagne : Gatine viandes s’agrandit et investit 20 millions d’Euros (35)

agro-mousquetaires sva gatine viande la guerche pays de vitré bretagne agroalimentaire viande
Share Button

Gatine viandes, entreprise spécialisée dans le porc à La Guerche-de-Bretagne près de Vitré, veut recruter et former douze nouveaux collaborateurs. Elle va aussi agrandir son unité de production en investissant 20 millions d’euros.

Miser sur les compétences, sans regarder le CV : c’est une nouvelle fois le choix de l’entreprise Gatine viandes à La Guerche-de-Bretagne, près de Vitré. Pour recruter des opérateurs de 2e transformation, elle utilise la méthode de recrutement par simulation avec Pôle emploi. Concrètement, les candidats passent des tests (gestes, normes, sécurité…) et sont ainsi évalués sur leurs capacités.

Transmettre les compétences

Pour l’entreprise, qui compte 503 salariés, l’enjeu est clair : « Trouver des personnes motivées, qui ont envie d’aller au bout de la formation et d’avoir un emploi après », explique Marcel Pasquier, responsable d’atelier.François Chollet, responsable des ressources humaines, complète : « Nous allons avoir des départs à la retraite et il nous faut les anticiper. »

Quatorze places sont à pourvoir (douze en externe et deux en interne). La formation, elle, se fera en contrat de professionnalisation, pendant six mois, dès le 24 avril, en lien avec l’Institut de formation régional des industries agroalimentaires (Ifria), basé à Quimper.

Les alternants suivront des cours théoriques et des formations pratiques dans l’entreprise avec des tuteurs, pour apprendre les métiers de la découpe et du désossage. Côté salaire : une base de « 1 487 € brut » pour 35 heures, en étant parfois du matin, parfois d’après-midi.

Moderniser le site

À la clé, une certification (le pass’Ifria) qui « sera utilisée chez Gatine et qui peut être valorisée sur un CV ». Et surtout, des perspectives d’emploi « en CDD puis en CDI ».

L’entreprise, qui existe depuis 1992, fait partie d’Agromousquetaires. Elle va aussi moderniser et agrandir de 5 000 m² son unité d’abattage et sa porcherie. Un investissement de « 20 millions d’euros, entre 2017 et 2020 ».

La suite sur: Ouest-France