Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Le Saint regroupe trois de ses filiales sur un nouveau site à Nantes (44)

Le Saint Agroalimentaire distribution plateforme entrepot logistique coueron nantes
Share Button

Après son nouveau siège de Guipavas, le réseau Le Saint (1.500 salariés, 390 M€ de CA) annonce la construction d’un nouveau site à Nantes. Le deuxième distributeur de fruits et légumes en France et leader en Bretagne de la distribution de produits de la mer, va regrouper trois de ses filiales nantaises sur un même site, à Couëron.

Après l’investissement de 19 M€ dans son nouveau siège de 15 000 m² en bordure de la RN12 près de Brest, ce sera donc au tour de Nantes de connaître un changement de taille.

Un nouveau site nantais à 12 millions d’euros
Nantes Marées Atlantique (47 salariés, 16,7 M€ de CA), Bouyer Guindon (75 salariés, 25,5 M€ de CA) et FL44 (52 salariés, 14,3 M€ de CA) seront réunies sous un même toit dans un an, sur la ZAC des Hauts de Couëron, à l’entrée Ouest de Nantes. Un investissement de 12 millions d’euros pour 2 300 m² de bureaux et près de 9 000 m² d’entrepôt qui regrouperont 174 salariés. Avec ce nouvel outil, dont les travaux débuteront en décembre pour se terminer fin 2018, le groupe s’adapte au transfert du Marché d’Intérêt National (MIN) de Nantes à Rézé. Il souhaite ainsi optimiser conditions de travail et moyens logistiques et administratifs, tout en améliorant l’accessibilité de ses camions, en se rapprochant du pont de Cheviré.
En les regroupant, Le Saint vise une croissance de l’activité de ces trois filiales de 15%.
Le site de Saint-Nazaire de FL44 restera actif pour assurer les livraisons dans cette zone. Bouyer Guindon et Nantes Marée Atlantique poursuivront également leur activité sur une zone de 800 m² dans le futur MIN de Rézé.

Nouveaux noms, acquisition et embauches
Nantes Marées Atlantique profite de l’occasion pour changer de nom et devient « Cap Marée ». De même pour la filiale de distribution de produits frais et surgelés Askel-Sodial Le Gall Distribution (Rennes et Quimper, 120 salariés, 31,5 M€ de CA) qui devient « Askel ».
Enfin, le Réseau Le Saint a officialisé l’acquisition en juin 2017 de Comptoir des Viandes, jeune entreprise du Faou (Finistère, 4 salariés, 5,5 M€ de CA) spécialisée dans la sélection, le tri, l’abattage et la distribution de races à viandes exclusivement d’origine bretonne (bœuf, veau, agneau, porc).
50 embauches sont prévues à Guipavas entre cette fin d’année et 2018. À Nantes, 10 emplois seront créés en mareyage et 15 emplois dans la filière fruits et légumes. Au Faou, deux embauches se feront au Comptoir des Viandes…

La suite sur: Le Journal des Entreprises