Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Traiteur de Paris agrandit son usine agroalimentaire de la Guerche-de-Bretagne et investit 10 millions d’Euros (35)

Traiteur de Paris usine Agroalimentaire investissement La Guerche de Bretagne
Share Button

Spécialisée dans la pâtisserie surgelée haut de gamme, l’entreprise Traiteur de Paris agrandit son atelier de La Guerche-de-Bretagne, en pays de Vitré. Un investissement de 10 millions d’euros.

Chaque jour, 250 000 petits fours surgelés sont élaborés dans les ateliers de Traiteur de Paris, à La Guerche-de-Bretagne. « Nous sommes une grande pâtisserie, comme une grande cuisine, avec des îlots de travail. Et surtout, nous avons des collaborateurs d’exception qui réalisent toutes les finitions à la main. J’ai pour habitude de dire qu’en pâtisserie, il faut que ce soit fait avec amour », souligne Denis Pinault, fondateur de l’entreprise. Ses mignardises, en grande majorité sucrées, mais qui peuvent aussi être salées, se dégustent dans des hôtels cinq étoiles, des coffee shop, des business class de compagnies aériennes, des centres événementiels, chez des traiteurs…

Dégustés dans 60 pays

L’entreprise, qui compte également un atelier à Fécamp (Seine-Maritime) pour de plus grosses pièces, a réalisé 43 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier. Dont 40 % à l’international.

Ce qui séduit les papilles, au-delà des frontières de l’Hexagone, ce sont notamment les petits fours sucrés. Ils représentent « 80 % de ce que nous réalisons à l’international », relaie le chef d’entreprise. Ces miniatures sont ainsi vendues dans plus de 60 pays, en Europe, en Asie, aux États-Unis… « Nous travaillons à l’export depuis plus de quinze ans et ces marchés sont très dynamiques, car l’art de vivre à la française a une très grande réputation. Et le surgelé permet d’éviter d’utiliser des conservateurs », poursuit-il.

De 2 800 m² à 7 800 m²

Mais le site de production de La Guerche-de-Bretagne est devenu trop petit. Des travaux viennent de débuter pour agrandir le site : de 2 800 m² actuellement, il va passer à 7 800 m² d’ici « fin 2018-début 2019 », ajoute Denis Pinault. Le site de Fécamp va lui aussi bénéficier d’aménagements. Montant de l’investissement : 12 millions d’euros, au total, « dont 10 millions pour l’atelier de La Guerche ». Avec ici, comme objectif, à terme, de pouvoir produire « environ 400 000 petits fours par jour ».

Et qui dit agrandissement, dit aussi nouvelles lignes de productions et recrutements : Traiteur de Paris emploie 400 salariés, dont 170 à La Guerche-de-Bretagne, où l’entreprise s’est implantée en 2001. Avec cet agrandissement, d’ici quelques mois, elle envisage de recruter « au minimum une quarantaine de personnes », estime Denis Pinault.

La suite sur : Ouest-France