Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Les transports Mesguen investissent à Rezé (44)

Transports frigorifiques Mesguen Nantes Rezé Plateforme Logistique
Share Button

Près du futur Min, le chantier de la plate-forme de 2 500 m² va bon train. Le bâtiment sera livré au printemps. L’entreprise injecte trois millions et crée une vingtaine d’emplois.

Encore une grosse entreprise qui s’installe au sein du nouveau pôle agro-alimentaire de la porte de Rezé, limitrophe du futur Marché d’intérêt national (Min). Il s’agit des transports JH Mesguen, à ne pas confondre avec les transports Mesguen, autre branche de la famille du fondateur, basée à Saint-Pol-de-Léon (Finistère nord).

JH Mesguen est une entreprise de logistique spécialisée dans le transport frigorifique de fruits et légumes, à partir des zones productrices du sud, vers l’ouest et Paris. « Le Min de Nantes est un client historique pour nous, nous profitons de l’occasion de son déménagement pour nous agrandir et investir sur le site de Rezé » , commente Denis Garcin, directeur général.

« Localisation idéale »

Agrandir et investir, cela se concrétise par la construction d’une plate-forme de 2 500 m² et de 500 m² de bureaux. Sur le terrain de 13 000 m², voisin du chantier de l’entreprise de bananes Fruidor, celui de JH Mesguen a débuté au mois d’août. « Le bâtiment sera livré fin avril et nous nous installerons dans la foulée » , poursuit Denis Garcin. Un peu avant le futur Min, donc, dont l’ouverture est prévue tout début 2019.

Pour JH Mesguen, la localisation de ce nouveau site est idéale, en bordure du périphérique et de la porte de Rezé, que Nantes métropole est en train d’agrandir pour faire face au double avènement du Min et du pôle agro-alimentaire. « Nos camions de 40 tonnes n’auront plus à encombrer l’île de Nantes. À notre siège de Noves, en Provence, nos entrepôts sont également situés à la porte de l’autoroute. »

50 conducteurs à Rezé

JH Mesguen investit trois millions d’euros dans ce nouvel outil ultra-moderne, qui sera à peine moins grand que sa plate-forme de Rungis, qui s’étend sur 3 500 m² : le marché de gros de Nantes n’est-il pas le deuxième de France après Rungis ? « Cela va nous faire un grand changement par rapport aux trois quais d’origine que nous exploitons dans le Min actuel. »

L’emploi va suivre, et c’est l’autre bonne nouvelle. « Cinquante conducteurs de camion seront rattachés ici, de même que dix salariés exploitants et personnels de quai. Au passage, nous créons une vingtaine d’emplois » , confirme Denis Garcin.

 L’entreprise, qui possède aussi un site à Pleyber-Christ dans le nord-Finistère, dessert principalement une diagonale sud-est/grand ouest. Mais elle ambitionne également de développer, dès 2018, sa ligne routière entre Rungis et Nantes.

La suite sur:  Ouest-France