Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Les Viviers de Saint-Marc investissent 2 millions d’euros à Saint-Quay-Portrieux (22)

Viviers de Saint Marc Cotes d'Armor Agroalimentaire Atelier Bretagne
Share Button

Les frères Lhotellier, patrons des Viviers de Saint-Marc, investissent deux millions d’euros dans un nouvel outil de travail à Saint-Quay-Portrieux.

By by la vue sur mer. Dans un peu plus d’un an, la vingtaine de salariés des Viviers de Saint-Marc, entreprise familiale actuellement située en bord de grève à Tréveneuc, rejoindra les hauteurs de Saint-Quay-Portrieux au coeur d’un nouvel outil de production. « La montée en puissance de la société doit nécessairement s’accompagner d’une modernisation de nos locaux, confirme Raphaël Lhotellier, cogérant de la structure avec ses frères Robert et Emmanuel. Nous devons améliorer nos conditions de travail, la maîtrise de notre matière première et surtout se donner les moyens d’aller vers de nouveaux marchés. »

Une organisation logistique

Fondés en 1996, Les Viviers de Saint-Marc sont parvenus, en moins de 20 ans, à se faire une place de premier ordre dans le secteur de la marée de gros et de la poissonnerie. « Nous avons toujours pris les bons tournants comme celui de la dématérialisation des criées. Aujourd’hui, nous n’achetons pas que sur Saint-Quay ou Erquy. Plus d’une dizaine de ports nous sert de bases d’approvisionnement en poissons, coquillages et crustacés. » S’appuyant sur une logistique interne dédiée, qui voit les collaborateurs se relayer pour faire tourner l’outil 6 j/7, 24 h/24, l’entreprise familiale se devait de pousser les murs pour assurer sa pérennité. « Nous en arrivions à refuser des affaires faute d’être certain de bien servir nos clients GMS, restaurateurs, poissonniers ou collectivités. »

Le créneau du surgelé

Plus de deux millions d’euros sont investis dans un bâtiment de 2.300 m².

 

La suite sur: Le Journal des Entreprises