Actualités du secteur immobilier agroalimentaire

Toute l'actualité de l'investissement agroalimentaire : acteurs majeurs du secteur agroalimentaire, acquisitions, fusions, extensions d'usines agroalimentaires ...

Ferrero France va agrandir son usine de Villers-Ecalles (76)

Nutella Ferrero Usine agroalimentaire normandie rouen
Share Button

L’usine de Villers-Ecalles va bénéficier d’une extension dont l’investissement se chiffrera à « plusieurs dizaines de millions d’euros »…

L’usine de Villers-Ecalles de Ferrero France où sont fabriqués le Nutella et les barres de Kinder Bueno va bénéficier d’une extension, ont annoncé lundi 18 avril ses dirigeants à l’occasion d’une visite du président du Département de la Seine-Maritime, Pascal Martin (UDI). Encore à l’état de projet, l’investissement se chiffrera à « plusieurs dizaines de millions d’euros » pour l’installation d’une ligne de production supplémentaire et réorganiser les flux internes.
L’usine de Villers-Ecalles est ancienne. Inaugurée en 1961 dans d’anciens ateliers textiles qui ont fait la richesse de la vallée de l’Austreberthe autour de Barentin, elle est l’unique site français du géant italien de l’agroalimentaire. Villers-Ecalles est devenu le premier site de production de Nutella du groupe avec 85.000 tonnes de la célèbre pâte à tartiner. Il en sort chaque jour 800.000 pots et 2,7 millions de barres de Kinder Bueno à destination du marché national (70 %), mais également pour l’exportation en Belgique, Pays Bas, Espagne, Angleterre et en Suisse.
L’usine emploie 388 CDI, principalement des opérateurs dont 9% de travailleurs handicapés et quelque 130 saisonniers particulièrement pour Pâques et Noël. Dans cet univers entièrement automatisé et contrôlé, c’est “chasse gardée“ et les secrets de fabrication jalousement gardés. On ne connaît que les ingrédients qui composent la pâte, notamment l’huile de palme de Malaisie et de Nouvelle-Guinée, sujette à controverses. Elle doit sa mauvaise réputation à la déforestation au profit des palmiers et à la présence d’acides gras.
Les autres ingrédients sont le cacao maigre provenant de Cote d’Ivoire, le lait écrémé en poudre de France, des noisettes vertes d’Italie et de Turquie livrées via le port du Havre, du sucre extrait de betteraves des sucreries de Fontaine-le-Dun (Seine-Maritime) et d’Etrépagny (Eure).
Le centre logistique de Ferrero France est à Grand-Quevilly à proximité des quais en Seine. Une partie des livraisons vers l’Île de France est opérée par voie fluviale.

La suite sur:  CCI Normandie